8.jpg

Buts et Objectifs

Du centre Georges Momboye Arts Pluriels

2.jpg

RAISONS DE CREATION DU CENTRE DE GEORGES MOMBOYE ART PLURIEL FONDATION

S’inscrire dans la dynamique

  • du renouveau de la Côte d’Ivoire.

  • de la contribution de la diaspora au développement du pays.

Apporter savoir-faire, expérience et renom international:

  • Pour impulser la création d’un pôle d’excellence de la danse et du cirque à Abidjan.

  • Pour contribuer à la paix sociale et à la réconciliation à travers le développement d’activités à fort potentiel économique et d’insertion des jeunes.

  • Pour faire émerger une économie de la culture en Côte d’Ivoire en particulier et en Afrique en générale.

  • Favoriser une opportunité de réussite :

  • Offrir la chance aux jeunes talents de Côte d’ivoire de recevoir une formation de haut niveau « chez eux » et de vivre de leur art.

  • Créer un pôle d’excellence des arts chorégraphiques de danse et du cirque

  • Offrir la chance aux jeunes talents de Côte d’ivoire de recevoir une formation de haut niveau « chez eux » et de vivre de leur art.

La création du CGMAP permettra la :

  • Formation de danseurs et circassiens professionnels ivoiriens

  • Acquisition de compétences mondialement reconnues

  • Développement de la recherche chorégraphique

  • Formation complète à tous les métiers du spectacle

  • Formation de formateurs

  • LES OBJECTIFS VISÉS

FORMATION, RÉALISATION, CRÉATIONS ET PRODUCTION.

  • Former, renforcer les capacités des danseurs, circassiens et chorégraphes.

  • Soutenir la créativité et l’innovation dans les offres du spectacle vivant.

  • Réaliser et produire des spectacles vivants pour le grand public

  • Améliorer la pédagogie artistique pour professionnels et amateurs.

  • Développer l’accès à la culture: mise en place d’une programmation artistique permanente et régulière.

  • Objectifs de la formation professionnelle

Offrir un enseignement de standard international ;

-          Développer des activités qui facilitent l’intégration des diplômés au marché du travail ;

-          Cultiver les partenariats avec les secteurs publics ;

-          Etablir des échanges, à l’échelle nationale et internationale, avec le milieu de la danse, du cirque et les organismes culturels.

  • Contenu de la formation professionnelle

-          Un cursus complet pour les jeunes danseurs et circassiens aspirant à une carrière professionnelle ;

-          Un cursus court pour  les danseurs et circassiens professionnels ayant déjà reçu une formation de base

-          L’écriture chorégraphique.

-          Un cursus court pour des danseurs, circassiens chorégraphes professionnels qui souhaitent se spécialiser et approfondir.

-          Des stages d’administration, scénographie, accessoires maquillage, création de costumes, lumières, musique, etc…

5.jpg